Skip to content Skip to footer
automne

L’automne, les jours qui diminuent, les nuits qui augmentent, le froid, la pluie, les couleurs deviennent ternes et bizarrement notre moral aussi.

Faites vous partis de ces gens qui s’alignent sur le temps ?
Les idées se brouillent, l’humeur est moins joyeuse, la motivation en berne, le corps fatigue…. bref vous seriez mieux à hiberner comme un ours en attendant le retour des jours meilleurs ? Difficile de se sortir de cet état et surtout difficile de ne pas se laisser aller à sombrer un petit plus dans ce cercle vicieux qui ne nous aide pas, bienvenue dans la saison de l’automne.

Première des choses, il est nécessaire de faire un pas de côté et prendre conscience de la situation.

Finalement si on y réfléchit bien, l’année dernière ou l’année d’avant n’étiez vous pas dans la même situation ? Peut être pas au même moment exactement, mais en se posant deux minutes la question, n’est ce pas un état que vous connaissez déjà ? que vous avez déjà vécu ? Dans un contexte à peu près similaire ?

Il est fort possible que la réponse à toutes ces questions soit…. oui !

Maintenant souhaitez-vous vous laisser avoir par le temps pendant encore 4 mois minimum ? Souhaitez vous être tributaire du temps et des nuages ? Si la réponse est non alors essayons de reprendre le dessus. Tout d’abord il est bon de savoir que  » l’oxygène est l’action ». C’est en passant par l’action que nous pourrons renforcer notre estime, notre motivation et donc notre bien-être.

L’action entre en jeu dans différents domaines : l’alimentation, l’activité sportive, la gestion du stress et des pensées.

En effet rien de bien nouveau sous le soleil (hé hé) c’est juste qu’une fois arrivé en automne tout ce que nous faisions naturellement, facilement et avec plaisir en été vont nous demander un effort pour les réaliser de la même manière une fois l’automne arrivé.

Car ce sont ces domaines qui représentent la base de notre bien-être et qui s’effondrent un peu une fois que la lumière passe. Il devient donc nécessaire d’y prêter une attention encore plus importante à ces périodes là.

L’alimentation, adaptons là. Ne succombons pas à l’appel du sucre qui booste momentanément mais faussement. Les salades laissent place aux soupes, aux compotes et aux infusions qui nous réchauffent. L’automne regorge de diversité de saveurs et de plaisirs. Les courges sont présentes en quantité, les légumes et les fruits aussi. Tout un savoureux et chaud mélange de nutriments n’attendent que d’être cuisiné. Faisons cet effort qui sera un délice pour nos papilles et notre équilibre.

Pour l’activité physique le principe est le même. Nous avons froid, il pleut et il fait gris certes. Mais notre corps est fait pour bouger, maintenant nous le savons. Qu’importe la saison il doit bouger pour être mieux. Mais il est possible que nous bougions autremcalme et reposent. Si l’aspiration n’est pas aux longues balades, obligeons-nous à prendre si ce n’est que 10 min pour se mettre en action. Ressentons les fameux 3 indicateurs de l’effort physique à travers la production de chaleur, la respiration et la fréquence cardiaque qui augmentent.

Même si cela vous parait plus difficile, sur le long terme c’est en passant par cet effort que vous romprez le cercle vicieux et que la satisfaction de réaliser les choses deviendra plus importante que l’envie et la facilité de se laisser au marasme et à l’inaction.

Il en va de même pour la gestion du stress et des pensées. C’est le moment d’être votre meilleur(e) ami(e), de vous bichonner et de prendre soin de vous. Prenez le temps d’instaurer de nouvelles habitudes pour prendre soin de votre esprit.

Pourquoi ne pas commencer votre journée par un moment de relaxation, de respiration et d’auto injonction pour vous clamer à vous même combien vous êtes formidables ? Un musique douce ou entrainante ? Un paysage ou une photo qui vous apaise ? Tout ce qui est bon pour libérer votre esprit, l’apaiser et le divertir est bon à prendre.

Nous verrons dans un autre article comment apprendre à jouer avec son attention et à développer sa concentration pour agir sur nos pensées limitantes.

En attendant je vais aller chausser mes baskets et m’obliger à aller marcher et observer le paysage. L’automne c’est aussi une multitude de couleurs sur les arbres, le bruit des feuilles sous chaque pas et le plaisir d’être emmitouflé dans de chaudes écharpes.

Contactez-moi pour en savoir plus : contact